Retour au calendrier:
Cliquez sur l'image suivante

  Sites partenaires:

 Au jour le jour

Dimanche le 29 Octobre1967

Deux jeunes garçons cueillent des fleurs dans une plate-bande. Des visiteurs s'interposent. «Laissez ça là. Laissez l'Expo aussi belle que quand vous êtes entrés.» Une intervention beaucoup plus efficace que celle des policiers.

C'est le dernier jour de l'Expo. Cérémonies tristes.

« Mission accomplie », dit le commissaire général Dupuy en s'adressant à quelque 10,000 spectateurs qui ont rompu les cordons de sécurité et envahi la Place des Nations réservée à 4,000 invités et journalistes.

« Après avoir vécu 185 jours à apprendre le monde, Montréal doit, en un seul jour, apprendre à s'en séparer », déclare le maire Jean Drapeau.

On remet les médailles d'or aux commissaires généraux des pays participants. À chaque présentation, le drapeau du pays est abaissé par un scout et remis aux hôtesses du pavillon qui accompagnent le commissaire général du pays. Des médailles d'argent sont décernées aux commissaires des 37 autres pavillons ou participants privés.

Le gouverneur général Roland Michener conclut en laissant, dit-il, son discours se perdre dans les archives et en disant d'un ton volontairement neutre: « Je déclare cette Exposition officiellement close ».

Les portes de l'Expo ferment à 14 h. Depuis le matin, 221,554 personnes ont franchi les tourniquets. L'Expo 67 vient de toucher les 50,306,648 visiteurs.

Une salve de 67 coups de canon annonce la fermeture officielle des pavillons, des bars, des restaurants, des boutiques et de La Ronde.

Sur les lagunes, les embarcations glissent vers leur dernier port d'attache.

Minirails et balades s'arrêtent graduellement. Les visiteurs sont acheminés vers la Cité du Havre pour assister aux feux d'artifice lancés simultanément en face de l'Habitat 67 et du pavillon canadien.

L'exode se termine avant 22 h. On ne déplore ni vols, ni vandalisme. Les craintes ont été vaines. La nuit descend sur l'Expo - tombée de rideau d'une indicible tristesse.

Retour

Fin